J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

mercredi 7 novembre 2007

stèle




derrière le feuillage
le soleil attendait

je vis la stèle
onduler vers le ciel
et l'écharpe feuillue
enserrer mes songes

à la lisière des rêves
croît le feuillage épais
du secret

2 commentaires:

Estourellere a dit…

Il reste les abres et la lumière
quand l'ombre nous terrasse

Menear a dit…

"et l'écharpe feuillue
enserrer mes songes"

> J'aime. Ces deux vers là en particulier.

(Bravo pour le saut de ligne)

;)