J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

samedi 22 décembre 2007

entre



entre
ce qui n'a pas été
dit
et ce que l'on
devine

l'éclipse des mots
une écume d'émois

2 commentaires:

anne-marie a dit…

Je ressens si fortement en ce moment cette éclipse des mots, que je me noie dans l'écume
Commencé Jaccottet et Du Bouchet. Avec le second je m'accroche mais ça viendra. "entre" les blancs je vais bien finir par saisir un fil

Obni a dit…

C'est très beau. Que de textes magiques en ces fêtes de Noël !