J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

mardi 17 juin 2008

Litanie 4




oraison

Ô les mots, tous les mots blancs, verts, bleus, jaunes, rouges, noirs, du gouffre et de la cime, tous les mots semblables et contraires, unissez-vous en frères de la primitive famille de la phrase originelle. Laissez-vous cueillir comme on fait pour les fleurs, laissez-vous récolter comme on fait pour les fruits. Acceptez que de tous on compose une gerbe d’amour évoquant le sonore serpent aux longs anneaux d’éternité, que par vous il remonte entre les lèvres demeurées au seuil de l’Aurore Première.

Parmi la misère farouche du siècle en folie, ô mots de la Nature, du Mystère, de l’Humanité, mots émanés du Verbe qui fit la Lumière Physique, mots depuis en refuge dans les gorges des êtres et failles des choses, reconstituez-vous dans une équivalente énergie, capable d’extraire cette fois, du fond de la Ténèbre envahissante, une Lumière Morale aux rayons tout fleuris de la fraternité. Condensez-vous, Mots redivinisés, dans la bouche d’un Être unique fait de tout et de tous, et, par Lui, nous tous ensemble, parmi cette heure sombre où nos âmes s’égarent aveugles, clamons, pour un magique éveil de l’entière Beauté, clamons en retour, éperdument, nous les infiniment petits de l’infiniment grand, nous les atomes, nous les hommes, nous les monstres, nous les efforts et les génies épars de l’Univers, clamons à notre tour dans les oreilles d’Or de l’Avenir par cette bouche formidable de l’espoir qui deviendra la nôtre, la phrase initiale du Semeur universel :

- « Que la Lumière soit !!! »

Saint-Pol-Roux, La Besace du Solitaire, Rougerie, 2000, p.

6 commentaires:

estourelle a dit…

La force du verbe!!
Autrefois j'y croyais...

Anonyme a dit…

merci pour la découverte
c'est splendide de vérité et de poésie
François (l'arpenteur :)

Laura a dit…

Je suis contente de t'avoir emmené dans les sillons de Saint-Pol-Roux.C'est une poésie très foisonnante. Je te confie deux vers en plus:
"Déjà sur ma table luit ce titre sacré
Le vrai soleil est en nous-même"

estourelle a dit…

"la nuit revient,
et son cortège de démons hurleurs.
Mais au coeur de l'obscur,
Le Verbe-veilleur
murmure sans cesse:
"Que la lumière
Soit!
Soit!
Soit!"

Parfois ça fait du bien de se pencher sue ses anciens textes!
(Te souviens-tu de ce texte ??)

Laura a dit…

C'était pas dans un montage audio visuel , par hasard?

estourelle a dit…

Non c'était dans le livret "Genèse" p31 :))
Mais ça pourrait faire un chouette montage audo-visuel ou un diaporama!!