J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

dimanche 28 septembre 2008

cimetière


L'eau. Le ciel.
Un rien de terre à vif, plus loin.
Les fleurs pâles en lisière de pelouse et , dans la véranda, cinq ou six plantes souffreteuses.
La proximité d'une route puis d'un chemin qui semble se perdre très au large des faubourgs, vers les brumes, les landes , l'océan, les bouleaux chétifs dont les feuillages frissonnent à la fraîcheur du soir.
Il ne m'en faut pas davantage pour me complaire aux charmes et malices de la mélancolie, ne ressentant d'autre désir que celui d'enfreindre la loi monotone des choses aujourd'hui, d'user le temps ou, d'un pas qu'aucune considération d'heure ni d'averse qui menace ne précipite, errer selon l'humeur, flâner, arpenter les allées du cimetière voisin (.....)

Les cimetières m'apaisent.
Calmes, ordonnés, entretenus par des employés municipaux la plupart taciturnes, lesquels vaquent à leur besogne avec ce qu'il faut de solennité comme de flegme, marmonnent ou soulèvent à peine leur casquette quand
- M'ssieurs-dames!
ils croisent les futurs locataires d'une concession toute provisoire ( ils sont nombreux, les parents allongés sous le marbre _ le granit, le travertin, le ciment _ tellement nombreux que les guette déjà l'anonymat de la fosse commune: elle est close, l'époque des regrets éternels), ce sont des lieux où je m'attarderais volontiers, assis sur un banc, une dalle plutôt, essayant de déchiffrer l'inscription que , du bout des doigts, l'on devine encore.
Ou bien je marcherais.
Divaguerais d'instinct, me faufilant entre les stèles comme, sur une photographie prise il y a cinq ou six ans, l'on me reconnaît en compagnie de Jacques Josse, cheveux au vent tous deux dans le cimetière de Landéda, près de l'Aber Wrach, où nous furetions, Jacques me montrant les émouvantes sépultures que l'on réserve aus seules âmes, empaquetées d'embruns, des péris en mer.

Lionel Bourg "Le chemin des écluses" ( Editions Folle Avoine 2008)

Ce texte en écho au billet publié chez Omega Blue ( coincidences....)
http://www.omega-blue.net/index.php/

Aucun commentaire: