J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

lundi 13 avril 2009

pierre



on touche la peau

du silence

les mots délivrés

que seule la pierre

entend

3 commentaires:

balaline a dit…

On entend les gestes du passé qui sont venus heurter la force de la terre.

Laura a dit…

Les bâtisseurs de cathédrales m'ont toujours impressionnée!

Azalaïs a dit…

c'est tout à fait ça, tout comme les arbres, je caresse les pierres des piliers qui montent vers le ciel
c'est très beau
bises