J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

vendredi 6 août 2010

chemin d’aube



026

il y a là comme un seuil
déchiqueté de silences
les fuseaux d’ombres
au creux des chemins oubliés
peu à peu s’effacent


un chemin d’aube s’élève
vers ce qui se dérobe


                                                   vacillement


une paix bleue
se glisse dans le paysage
Enregistrer un commentaire