J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

mardi 8 novembre 2011

confusion






confusion de jour et nuit
les voix perdues serpentent
sur la nappe de bronze

2 commentaires:

brigetoun a dit…

belle série de billets

Enitram a dit…

Superbe !