J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

lundi 14 juillet 2014

perler d'un peu d'or

dans cette sorte de fange diluée
ouvrir le corps de l’image
souffler des bulles de savon
pour trouver soudain les mots

la nuit trouble le ciel

l'étrange s'en vient

Cette rubrique Détourtweets comme une deuxième vie pour des messages récoltés çà et là... (merci au compte tweeter de Brigetoun !) 

1 commentaire:

MARTY a dit…

la nuit les bulles rebondissent
sur les ombres et les mots
s'oublient le jour venu