J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

samedi 31 janvier 2015

Cahier de désécriture



15 juillet
 
Chaque mot, paraît-il, a deux visages
Celui de son sens 
Et celui de la matérialité de ses lettres.
J’écris à la nuque des mots
Là où s'offre le coup du lapin

Puis j’énucle la lettre 
Il n’y a pas de sang
Seule une traînée de limace
Au beau milieu du front.


La lettre en peine 
A peine à se stabiliser
Elle n’attend que le prochain mot
Pour s’en aller
Quitter son attelage

En combiner un autre
C’est au cœur même de cet attelage
Qu’écrire se donne à voir

Comme une errance.

Philippe Berthaut "Cahier de désécriture" (Publie.net 2015)

2 commentaires:

brigitte celerier a dit…

téléchargé - lu deux premiers jours..

Laura-Solange a dit…

Ai téléchargé aussi ses deux autres livres remis à jour..