J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

mercredi 7 octobre 2015

Les mots tracent

Autour d'un mot comme autour d'une lampe. Impuissant à s'en défaire, condamné, insecte, à se laisser brûler. Jamais pour une idée mais pour un mot. L'idée cloue le poème au sol, crucifie le poète par les ailes. Il s'agit, pour vivre, de trouver d'autres sens au mot, de lui en proposer mille, les plus étranges, les plus audacieux, afin qu'éblouis, ses feux cessent d'être mortels. Et ce sont d'incessants envols et de vertigineuses chutes jusqu'à l'épuisement.

Edmond Jabès "Le Seuil"  (Poésie/Gallimard)