J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

dimanche 6 décembre 2015

impalpable



Sur les ailes de l'œil , il y a d'autres voix qui s'élèvent comme un ciel qui se déploie. Des étoiles irisent le ruisseau de pierres où se recrée l'histoire à fleur d'eau. Laisser l'angle du réel et prendre lumière dans les sillons du songe.

1 commentaire:

MARTY a dit…

la lumière des images et tes mots
se posent là sur l'épaule
comme un oiseau