J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

dimanche 31 décembre 2017

Bleu...2018


Bleu
 
Comme une brume de beau temps qui se lèverait, qui effacerait les aspérités du paysage. Et le regard, un instant, peut voler dans cet espace. Il dessine cette demeure.
Tout ce qui était perdu, que l'on disait distance, tous ces lointains ne forment plus qu'une poudre bleue, diluée dans le bleu.
La preuve est là, dans cette grande douceur. Un acte désespéré pour nous approcher. Sans image vraiment: simplement  parce que quelque chose s'inscrit, s'efface, pour nous montrer que les plus hauts degrés sont possibles. Qu'il est possible à ce corps de les gravir.
Tu pourrais naître dans ce bleu. 

Pierre-Albert Jourdan "Le bonjour et l'adieu"
Enregistrer un commentaire