J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

samedi 13 octobre 2018

Le chien du mariage




  
    Au début, mon mari voulait savoir: " Est-ce que les chiens guides sont heureux? " J'y ai réfléchi et j'ai cité un expert: d'après lui le bonheur d'un animal dépend de son efficacité à remplir sa fonction. Donc, dans cette optique, oui, j'ai dit, je pense que les chiens guides sont heureux. " Alors pourquoi ils ressemblent tous à Eleanor Roosevelt? " il m'a demandé.

   Je lui ai expliqué comment ils font pour parvenir à nous connaître. Pas comme une personne pourrait nous connaître, pas comme ceux qui nous flattent en voulant tout savoir, sauf que ça n'a rien à voir avec de la politesse, c'est juste une histoire d'efficacité, parvenir le plus vite possible à ses fins. Je corrige: les chiens veulent tout connaître de nous. Ils s'emparent de notre odeur, et, depuis la pièce voisine, même endormis, ils sentent quand un coup de blues nous tombe dessus. La différence, c'est que ça n'a pas de fin.

Amy Hempel " Le chien du mariage" ( Editions Cambourakis août 2018)
traduit par Guillaume Vissac

(Le début de cette nouvelle et une excellente critique peuvent être écoutés sur le blog Paludes )


Enregistrer un commentaire