J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

samedi 26 janvier 2008

Main


son visage
je ne sais lequel
garder

mais la main
il y a peut être là
cette sorte de silence
expiré
quand les mots
ne battent plus

dans la paume
les mots d'amour
serrés

la peau des doigts
douce
que je ne déplisserai plus

froide chaude
nos mains
emmêlées

et ma main
près de ses lèvres
son souffle dessus

dans mon souffle
il y a
comme une faille

manina bella
fata penela
fata penna
dove setu sta?
da la mama
dal papa
cosa t'hai dato?
pan latte
cate cate cate


4 commentaires:

valonpierre a dit…

frissons.
blogger avec les anges.

joel a dit…

la main d une mère......
la main caresse
la main gifle
la main nourriture
la main secours
la main don
la main maman

Laura a dit…

Merci valonpierre et joël.

la main qui sait plus
la main qui tremble
la main qui s'accroche
la main que je ne peux plus tenir
la main maman

mercedes a dit…

c'est beau ! très émouvant