J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

mercredi 8 octobre 2008

identité



ombres
qui vacillent
dans ma mémoire

je les croise
sur des chemins de traverse
sans identité

je tourne
autour d'un vide
insonore

je foule
les alentours
d'une vie

je dis
ce qui tremble
encore

1 commentaire:

estourelle a dit…

Femmes fantôme
femmes d'alors
Femmes inconnues
de nous
A jamais.
Etrange photo
qui vacille
dans la mémoire...