J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

vendredi 11 décembre 2009

Saule





tortueux
comme ces amitiés
qui s'enroulent se déroulent
se fécondent
au gré du temps


tracé dans l'espace
des incertitudes
quand se creusent 
les souffles


     mots froissés
donnés 
jusqu'aux racines


et le chemin
encore


                          plus loin

2 commentaires:

Ange-gabrielle a dit…

Quel beau texte à tous les amis en cette fin d'année de froidure, ça fait chaud au coeur

Laura a dit…

C'est tout à fait comme cela que je l'ai écrit: il est dédié à tous mes amis que j'aime !