J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

jeudi 2 décembre 2010

Le corps tel qu'il s'impose

Qu'est-ce qui est inspirant? C'est quand les lignes se déplacent. On n'écrit pas parce qu'on a entendu une bonne histoire, ou parce que le coucher de soleil est inspirant ce soir. On écrit parce qu'un mouvement, même infime, se produit, et que notre perception en est modifiée. Cette grosse cloche qu'est notre tête se met à résonner. On entend quelque chose qui jusque-là nous avait laissés sourd. Un rythme s'ébauche, des cercles d'onde, une vision. J'essaie d'expliquer ici ce qui échappe. Le sentiment qu'il existe quelque chose dans une zone hors mots, une zone hors de tout repérage  préexistant. J'ai envie de pénétrer dans cette zone, avec des mots. La pulsion d'écrire naît peut-être là. D'aller vers ce qui ne parle pas.

Marie Darrieussecq ( extrait d'une intervention faite aux Assises du Roman et publié dans "Les Assises internationales du roman 2010 chez Christian Bourgois)

4 commentaires:

Coumarine a dit…

Bonjour
ah! oui! cette citation me parle aussi énormément!
Je suis venue ici à cause du lien que tu as mis sur mon billet du jour!
Et... oui j'aime ce que je lis ici au sujet de l'écriture et qui rejoint tout-à-fait les mots de Christian Bobin...

Anonyme a dit…

Creuser, tout est là. Creuser pour atteindre l'indicible et essayer de le mettre en mots quand même, malgré tout...

Belle journée ! Enneigée ?
agnès

Laura a dit…

D'écho en écho, de blog en blog, pour un éloge de l'écriture. Bobin parle de l'écriture qui vient le voir comme un vagabond qui demande un verre d'encre...et plus loin j'aime bien aussi quand il parle de cette étrange activité qui vous fait vous éloigner des autres pour leur donner de leurs propres nouvelles...

Ecrire toujours et encore en regardant le jardin bien enneigé sous le soleil et les oiseaux qui volètent à la recherche de nourriture...

Anonyme a dit…

Oui Laura ils disent bien ce plaisir assumé, ou pointe parfois quelque douleur ou inquiétude, qui émane de tes écrits et de ton attitude d'ecriture : une force d'intuition, un parlé d'avec les mots cachés, une modeste fierté d'être ce passeur d'émotions miroirs.
Merci
Jfb-mon-oeil... etc