J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

mercredi 30 octobre 2013

rage de taire

de l'éploiement des peaux
il se peut
presque au milieu
deviner mon âme

entre les deux ma vie s'écoule
dans le mitan d'une terre inconnue
triste et heureuse

je laisse les jours m'oublier
et je fais une liste de mes désirs
je me minais de n'être pas Solange 

Cette rubrique Détourtweets comme une deuxième vie pour des messages récoltés çà et là... (merci au compte tweeter de Brigetoun !)     
Enregistrer un commentaire