J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

vendredi 8 novembre 2013

En quelque point obscur

les noms des morts tremblent
lentement
dans le ciel et ses invisibles
déracinent le ciel à mains nues
traversent la transparence du monde
pour surprendre
la lumière et les ombres

Cette rubrique Détourtweets comme une deuxième vie pour des messages récoltés çà et là... (merci au compte tweeter de Brigetoun !)     

1 commentaire:

brigitte celerier a dit…

fière que mon compte serve de matériau à cela !