J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

mercredi 11 juin 2014

La préparation de la vie

J'écris pour retoucher,  revoir,  réparer,  rectifier,  réajuster,  recomposer. J'écris pour que tout change . J'écris pour revenir.  Encore et toujours. Pour rendre visite aux balbutiements, aux fissures , aux tremblements, aux éblouissements.  Pour être pile là où j'ai perdu la voix. Pour rencontrer la stupéfaction,  la vêtir,  la mettre en scène,  la draper, lui offrir des listes infinies de rôles,  de masques, de gestes,  de couleurs. J'écris pour être enfin mon propre labyrinthe.  Un homme labyrinthe ne cherche jamais la vérité,  mais uniquement son Ariane. J'écris pour le goût du vertige.  Pour sauter dans le vide sans mourir.  Pour dire non. Pour désobéir à la chronologie.  Pour me cacher,  me perdre, me blottir.  Pour ne plus être moi. Pour respirer mieux. J'écris pour être ensemble.  Et pour le plaisir de faire face.

Colette Fellous "La préparation de la vie" (Gallimard 2014)

1 commentaire:

MARTY a dit…

des mots pour vivre ! un bien joli programme