J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

vendredi 25 juillet 2014

carré d'air





































dans l'obscurité douce du dedans, les ailes des mots se déploient colorant d'une arcane de douceur un carré d'air. songer au revers de cette étoffe comme suturée de sourires, ponctuée de virgules célestes. baigner ses paumes dans ce soleil béni.

2 commentaires:

MARTY a dit…

une lumière intérieure qui illumine les yeux et la peau !
de si jolis mots Solange

Patrick Lucas a dit…

et préférer le bleu
pour s'envoler
et l'orangé
pour respirer