J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

jeudi 7 août 2014

vers un trou qui dérobe le temps

le rien du jour
dans un creux de la nuit

le murmure de l'aube
se fait verbe en moi

           morceau de printemps
           route de braise
           lèvres de parfums

           au bleu pur du ciel 

Cette rubrique Détourtweets comme une deuxième vie pour des messages récoltés çà et là... (merci au compte tweeter de Brigetoun !) 

3 commentaires:

mémoire du silence a dit…

dans ce trou à la bouche trouée
l'aube y pénètre pour que naisse la lumière

Patrick Lucas a dit…

en plein été
lèvres de braise
route de parfums

MARTY a dit…

juste avant l'aube
le ciel remet ses couleurs
le temps jamais ne s'arrête