J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

vendredi 19 décembre 2014

dans la fuite intérieure

il aura fallu
regarder derrière la lumière
toucher la peau trop sèche du bouleau
piler par poignées de silence l'absence
récurer de ces mains fanées le souvenir
clapper les lèvres à l'haleine de pluie
se perdre au puits du jour

Cette rubrique Détourtweets comme une deuxième vie pour des messages récoltés çà et là... (merci au compte tweeter de Brigetoun !)

3 commentaires:

Patrick Lucas a dit…

amnésie !
maitresse ensorcelante
de nos mystères...

MARTY a dit…

boire à l'eau de tes mots
le sens d'une vie

Bifane a dit…

...et trouver le chemin de vivre dans la dimension où nous pouvons changer les choses, hic et nunc.