J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

vendredi 27 mars 2015

bleu éphémère



on sait si peu du bleu de l'autre, de son éclat tamisé sur la rétine, de la trace laissée entre les plis des jours. chacun respire ce mot comme un sésame pour entrebâiller les fenêtres d'un songe et laisser s'épouser les fils des frissons . on le coud sur le bout des doigts , on tricote des gants aux points de riz, de sable ou de rivière et d'un geste royal de la main devenue fée, on regarde l'horizon s'élargir. 

Exposition Bleu éphémère dans le cadre de la biennale du design off à la médiathèque Jules Verne à La Ricamarie dans la Loire . Ange Gabrielle en parle ici et Marie-Pierre là.

3 commentaires:

Mariepierre Redon a dit…

le bleu de l'autre, magnifique ! Ce bout de texte me donne des frissons. merci à vous pour ces belles photos et ces regards si bleus profonds

brigitte celerier a dit…

oui, si bellement présent dans ces mots

Patrick Lucas a dit…

ce bleu qui ne cesse