J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

samedi 6 février 2016

Je suis les yeux dans les choses

lassé des errances
creuser la veine modeste des choses
faire glissades de silence
promener ses yeux
envie de pousser un cri de joie
en profonde douceur bleue

2 commentaires:

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS a dit…

Très beau poème.
Merci et belle soirée.

Roger

MARTY a dit…

le bleue apaise dans la douceur du jour