J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

vendredi 18 mai 2018

Enfin le royaume


Apprends-nous, nuit, à toucher le fond,
À gagner le non-lieu où sel
Et gel échangent leur secret,
Où souffle et source re-font un. (p 31)

Des mots projetés dans la nuit
Pour traverser à gué la Voie,
Pour retrouver, jadis entrevue,
Depuis longtemps perdue, l'Étoile. (p 42)

Consens à la brisure, c'est là
Que germera ton trop-plein
De crève-coeur, que passera,
Un jour, hors de l'attente, la brise. (p 50)

Au sommet du mont et du silence,
       rien n'est dit, tout est.
Tout est vide et plein, tout passé présent,
       tout en nous renaît. (p 53)


Envoi

Ne quémande rien. N'attends pas
D'être un jour payé de retour.
Ce que tu donnes trace une voie
Te menant plus loin que tes pas. (p. 153) 


François Cheng " Enfin le royaume" ( Gallimard 2018)
Enregistrer un commentaire