J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

mercredi 26 novembre 2008

espoir



étreindre
ce qui enserre
et guetter
la lumière
ce bleu
sous les paupières

4 commentaires:

balaline a dit…

Ce "bleu " né de l'espoir
vagabonde
d'âmes brunes en âmes blondes
sur le fil du présent...

L'arpenteur a dit…

ton écriture et tes mots, et ta poésie sont bouleversants ...

estourelle a dit…

étreindre ce qui enserre!
je vais me jeter corps et âme dans la bataille , on verra bien ce qu'il en ressortira! :)
(de ce jojeux paradoxe)
si j'étais chinoise ou japonaise je dirai que c'est un "koan" plus
chinois que nature!

Laura a dit…

Va pour le koan!Tu m'expliqueras à l'occasion....
Le bleu vagabond, cela me plaît bien ...
Arpenteur, merci!