J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

mardi 22 décembre 2009

inconnu



silhouettes
en suspens
dans l'inconnu
des seuils à franchir


embrasure du temps
où l'éclat 
traverse


en marche
et repousser
                                                                 l'horizon

texte publié chez Kaléidoplumes

3 commentaires:

balaline a dit…

Comme un espoir qui tremble sur les eaux....la route sera longue mais ils sont deux !

Cette photo est magique, elle ouvre plein de portes !

Angèle a dit…

Ce petit mot pour vous saluer et vous dire que j'ai franchi le seuil de votre porte. Je ne souhaitais pas n'être qu'une silhouette anonyme...

Laura a dit…

Je suis très touchée de votre venue chez moi, car il y a longtemps que je lis chez vous, sans oser poser de petits mots... Merci beaucoup!