J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

mardi 6 septembre 2011

Pierre trouée















2 commentaires:

brigetoun a dit…

leurs visages étranges

Estourelle a dit…

J'ai toujours beaucoup aimé ces galets troués enfant le long des plages ils donnaient du corps aux rêves...