J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

mercredi 28 septembre 2011

Songe bleu


Les paumes grandes ouvertes dans la soie bleue.
La peau effleure, s'immerge dans ce creux de ciel, perçoit ce quelque chose d'invisible que l'on traque, entre dans un rythme lent et continu.
Funambule en errance, le corps s'avance vers la lumière, plonge dans une crue de blanc, coudoie les anges, trouve son souffle et déploie ses ailes.
Songe bleu.

2 commentaires:

Estourelle a dit…

est ce nuage ou fumée ?

c'est très inspirant !!!

Veronica a dit…

La crue de blanc, je crois la voir dans le ciel bleu ...