J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

vendredi 7 février 2014

ne pas se laisser enfermer

escalader les citadelles d’azur
se promener dans le labyrinthe infini du suspens
longer l'espérance
chantonner contre la peur
changer aux équinoxes
piocher des mots comme des sorties de secours 
écrire est une espérance à la pointe du radeau

écouter la lenteur opaque de sa phrase

croiser nos routes

 Cette rubrique Détourtweets comme une deuxième vie pour des messages récoltés çà et là... (merci au compte tweeter de Brigetoun !)  

2 commentaires:

Ange-gabrielle a dit…

"Piocher des mots comme des sorties de secours" Ca nous parle bien, on pratique pas mal alabrise

MARTY a dit…

des mots qui murmurent la liberté et l'espoir