J'avance, avec de l'ombre sur les épaules. ( André Du Bouchet)

mercredi 8 avril 2015

Extraction 16

immersion dans ces jeux de miroir qui se déclinent à l'infini et que je recueille dans des photos pour prolonger cette sorte d'intensité du temps qui m'est nécessaire autant que de plonger dans des écrits difficiles à saisir et qui nécessitent plusieurs lectures, se sentir en un buisson ardent où l'invisible règne derrière le visible, être toujours dans cette quête de la vibration d'une pensée, d'une émotion, d'une écriture, dans cette blancheur d'incendie


extractions et remodelage de notes de la semaine du 15 au 21 mars

3 commentaires:

brigitte celerier a dit…

ne sais commenter - juste aimer ce que vous écrivez dans vos extractions

Laura-Solange a dit…

Cela me touche beaucoup...Merci!

Estourelle a dit…

"buisson ardent où l'invisible règne derrière le visible"

...vision "biblique" de la poésie :)
!

j'aime aussi!